top of page

(voyagez camping) le "gel"

Dernière mise à jour : 19 juin

Le gel, ce phénomène naturel fascinant, transforme notre environnement en un paysage figé et scintillant.

,Lorsque les températures chutent, l'eau se solidifie et se cristallise, créant une couche de glace délicate sur les surfaces, des feuilles aux branches des arbres, des routes aux rivières.






Sur les rives de la Semois, le gel ajoute une nouvelle dimension à cette rivière déjà pittoresque. Les eaux calmes et sereines se transforment en une étendue de glace étincelante, offrant un spectacle enchanteur. Les reflets du soleil sur la surface gelée créent un jeu de lumière éblouissant, donnant l'impression que la rivière est revêtue de cristaux étincelants.


Cependant, malgré sa beauté, le gel présente également des dangers, surtout lorsqu'il s'agit de circuler sur la Semois gelée.

La glace peut sembler solide et stable, mais elle peut être trompeuse, en particulier sur les parties de la rivière où le courant est plus fort. Il est crucial de prendre des précautions avant de s'aventurer sur la glace.

Tout d'abord, il est essentiel de vérifier l'épaisseur de la glace. Idéalement, elle devrait faire au moins 10 centimètres d'épaisseur pour supporter le poids d'une personne. Il est recommandé de savoir quelle sont les zones sûres pour patiner ou marcher sur la glace.


Il est également conseillé de ne pas s'aventurer seul sur la glace, mais de rester en groupe et de garder une distance sécuritaire entre chaque personne.


Enfin, il est important de rester vigilant et de surveiller les signes de fissures ou de zones affaiblies dans la glace. Si vous remarquez des craquelures ou des sons de craquement, il est préférable de quitter immédiatement la glace et de vous éloigner de la rivière.



En respectant ces précautions et en restant conscients des dangers potentiels, nous pouvons profiter en toute sécurité de la magie hivernale que le gel apporte à la Semois, tout en préservant notre bien-être.






le lien vers la page du tunnel de CONQUES qui devient par grand gel: le tunnel d'AMOCLES





17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page