top of page

(histoire) Du debut a nos jours

Dernière mise à jour : 18 févr.


carte herbeumont 1638 atlas du monde


Les photos d'illustration fournies témoignent de l'évolution du viaduc d'Herbeumont, de sa destruction à sa reconstruction. Elles rappellent également le dévouement des personnes impliquées dans ces efforts de restauration, ainsi que l'importance de préserver la mémoire de ces événements historiques pour les générations futures.






la carte de FERRARIS A Herbeumont en 1777


https://www.kbr.be/fr/la-carte-de-ferraris






1850 carte de vander maelen










le debut du viaduc en video :



le debut du viaduc en photos


https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_163A_(Infrabel)


La ligne 163A était l'une des lignes les plus spectaculaires de l'Ardenne belge. Reliant le nœud ferroviaire de Bertrix à la ville française de Carignan via la Semois et ses ardoisières, elle n'a été exploitée que durant 55 ans. Sa situation particulière, en ligne directe entre l'Allemagne et le Nord-Est de la France, lui fera jouer un rôle stratégique durant les deux conflits mondiaux du xxe siècle.


Le viaduc de Conques est sans conteste un patrimoine majeur de la commune de Herbeumont. Construit au début du 19e siècle, ce pont d’une ancienne ligne de chemin de fer enjambe la Semois de 40 mètres et fait plus de 120 mètres de longueur. Il compte sept arches et a nécessité l’utilisation de neuf millions de briques pour sa construction !

















fin de la construction en 1914
































1930 la famille LEDUNE de QUAREGNON (photo souvenir du sejour au "champ le monde" (le "lieu dit" )pour le VOYAGE DE NOCE



































1940/ 1945 et la destruction des ponts


Le viaduc d'Herbeumont est un symbole historique qui témoigne egalement des événements de la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine comme un ouvrage d'art ferroviaire, il a été détruit par la Résistance française dans le but de ralentir l'avancée allemande lors de l'invasion de la Belgique. Cette action héroïque visait à entraver les communications et à gagner du temps pour les Alliés.





1940




La destruction d' une des arches du viaduc a eu un impact significatif sur les opérations allemandes, les obligeant à trouver des détours et à mettre en place des solutions alternatives pour maintenir leur progression. Cet acte de sabotage a contribué à perturber leurs plans et à retarder leur avancée vers d'autres régions.






Pendant la période de reconstruction, un pont de substitution a été érigé pour maintenir la circulation et faciliter les échanges entre les différentes parties de la région. Ce pont temporaire etait également d'une grande importance pour les habitants d'Herbeumont, leur permettant de poursuivre leurs activités quotidiennes malgré les dégâts causés par la guerre.


Le viaduc d'Herbeumont a été reconstruit pour répondreet maintenir les besoins de la région.


(stigmate du viaduc encore présent)








(source:Manou Ma Semois)

Reconstruction immédiate , exigée par les Allemands, de l'arche du viaduc d'Herbeumont, détruite et reconstruction faite par une entreprise Bruxelloise . Nommés surveillants, Messieurs Bayonnet et Grodos de Ste-Cécile



















le 3 em pont de la semois "temporaire "


Vue du pont en bois , reconstruit pendant la guerre, après sa destruction par les Français. RECONSTRUCTION immédiate par le génie militaire Allemand par un pont en bois . Il fut incendié le 6 septembre 1944 par le FI ( Front de l'Indépendance ). source Rénou Animâ Natur

(Les appuis de béton du versant gauche et droit ainsi que ceux dans la Semois sont toujours visible depuis l'ilot du camping )

















lors d'un crue





les dégâts




























la semois gelée et le pont nouvelle version ( avec renfort en beton)














(stigmate du 3m pont encore présent a nos jours )
















Le premier pont de bois de la rue de Bravy sur le tas de ruine de l ancien


(on aperçois également l arche du viaduc manquante a l arrière plan)





Aujourd'hui, il représente à la fois un témoignage historique de la résistance face à l'occupation nazie et un symbole de la résilience et du développement pittoresque de la communauté locale.






Dans le cadre de ces efforts de reconstruction, le pont actuel de la rue de Bravy a été remplacé dans les années 1950 par une nouvelle structure, offrant une infrastructure plus solide et plus adaptée aux besoins modernes. Ce projet de remplacement a permis d'améliorer la sécurité et la fonctionnalité du pont, assurant ainsi la continuité des échanges et la facilitation des déplacements dans la région.





L'histoire du viaduc d'Herbeumont et son lien avec la Seconde Guerre mondiale sont des rappels précieux de la lutte pour la liberté et de la résistance face à l'oppression. En préservant et en partageant cette histoire, nous honorons le courage et le sacrifice de ceux qui se sont battus pour un avenir meilleur.


1951 Le nouvel ouvrage


comprend une seule arche et à une longueur de 55m . La voûte à demandé 700 m3 de béton . Les culées et le mur de retour , 100m3. source Rénou Animâ Naturâ‎




Petite pause des ouvriers après ce travail harassant . Le pont avance. Il a été utilisé 185 tonnes d'acier d'armatures pour la voûte et la dalle nervurée .Le pont déjà bien avancé, commence à se terminer . Coût total du nouveau pont au 15 août 1951 : 6 652 000 frs .source:Rénou Animâ Naturâ


















Commencement des travaux , fin mars 1950. Entreprise LECLERCQ à Bruxelles. Armature métallique dans laquelle ils ont coulé 800m3 de béton Les garde-corps sont en maçonnerie de grès local.


Août 1951 le pont routier sur la Semois Est terminé . Une seule arche de toute beauté . Il sera inauguré le 18 septembre 1951.


sourceRénou Animâ Naturâ‎


"avant /après"



















les années 60 CREATION officiel du camping "champ le monde" par la famille GAUPIN ( jeanine et Robert )