top of page

(HISTOIRE) de la rom a Michel , roulotte Vandergoten la N°14



« Jusqu’à la fin des années soixante, les puissants attelages de chevaux de traits alezans de la firme de déménagement Vandergoten constituaient une véritable richesse culturelle de notre capitale. Attelés en harnais de travail à des lourdes tapissières de transports ou revêtus de riches harnachements pour participer aux processions de la cathédrale St-Michel à Bruxelles, de St-Guidon à Anderlecht, à l’Ommégang, ou au concours national du cheval de trait belge sur la grande piste du palais 5 du Heysel, ces magnifiques colosses suscitaient toujours l’admiration générale. » †Pierre Wolfs









La famille VANDERGOTEN



L’entreprise VANDERGOTEN, figure emblématique de déménageurs bruxellois, célèbre pour son partenariat avec le cheval de trait belge a choisi en 2011 l’asbl Cheval et Forêt comme dépositaire privilégié de ses pièces de harnais et d’attelage, véritables pièces de collection. Durant de très longues décennies le cheval de trait belge fut un partenaire de travail indispensable pour de nombreux Bruxellois, et particulièrement pour la famille VANDERGOTEN durant les 19ème et 20ème siècles. Pour les curieux de patrimoine bruxellois, le dernier exploitant de la célèbre entreprise de déménagement René VANDERGOTEN raconte


La rudesse du travail de cette famille authentique a attiré l’attention et l’admiration de journaliste et spécialiste du monde du cheval. Ainsi Pierre WOLFS, journaliste renommé dans le domaine équestre s’intéressa de près à cette entreprise de déménagement hors du commun et à son dernier exploitant René VANDERGOTEN. C’est après une rencontre/interview qu’à son tour Pierre WOLFS raconte








(P. WOLFS, « Les Vandergoten« , Le Sillon belge, 15/04/1988, A.V.B., A.P., 1304) Depuis 2011 au décès de René VANDERGOTEN, l’entreprise de déménagement VANDERGOTEN évolue sous le nom de Your Mover, fondée par Jean-Philippe VANDERGOTEN, neveu de René VANDERGOTEN, la saga familiale n’a donc pas dit son dernier mot. A travers diverses manifestations notre association sensibilise le public à la conservation et promotion de ce patrimoine bruxellois authentique:


BRUX_049_0077
.pdf
Download PDF • 5.81MB


Le site http://www.chevaletforet.be/fr/rene-vandergoten/ nous offre des articles captivants qui relate une époque révolue de l’entreprise Vandergoten, certes, mais riche d’humanité, de l’amour du travail bien fait, et du respect des chevaux.

Les héritiers ont su s’adapter à l’air du temps, les chevaux de chair et de sueur ont laissé place aux chevaux vapeur.

La réputation de la firme perdure au cœur de Bruxelles




La "rom a Michel" est la Tapissière n°14 attelée à 4 chevaux, photographiée en 1934, à proximité du dépôt de l’entreprise, Quai à la Houille (A.V.B., A.P., 1294-018. Photo P. Dietens). Henri Ceuppens, un habitant d’Auderghem, se rappelle qu’un jour, avant 1940, alors qu’il se trouvait dans le tram avec son père, il aperçut un attelage des établissements Vandergoten : « Tout le monde dans le tram se retournait et regardait l’attelage passer ». Même si le spectacle de chevaux dans la rue à cette époque était commun, Henri précise

« qu’un attelage des Vandergoten ne passait pas inaperçu pour la bonne et simple raison que les chevaux étaient beaux, colossaux et fiers. Les gens étaient impressionnés ».



la nouvelle histoire de la roulotte



l'arrivée de la roulotte de Michel au camping .





Michel est quelqu'un qui voulait se rapprocher de la nature et la liberté. Il rêvait depuis longtemps de vivre dans une roulotte, en indépendance complète. Un jour, il a trouvé la roulotte pour son projet : une ancienne et spacieuse roulotte tapissière, " la roulotte N14 des fils Vandergoten" qui avait été utilisée pour le transport de marchandises et pour des déménagements. La roulotte était solide (même très solide car renforcée en 4 points pour être soulevée et déplacée si besoin par une grue sur une péniche) .


Michel a décidé d'acheter la roulotte et de la transformer en roulotte d'habitation. Il a commencé par la démonter entièrement. Il a retiré tous les éléments qui ne lui étaient pas utiles, comme le capitonnage en chanvre .



image d’illustration de intérieure en de la roulotte

(photo prise d'une autre roulotte des "Fils Vandergoten" appartenant a David Ballant lors d'une exposition a Harchie)



Il a ensuite renforcé les murs et a installé l’électricité placer l' isolation thermique pour se protéger des intempéries et fini par encastrer 5 fenêtres pour plus de lumière .


Pour l'aménagement intérieur, Michel a fait preuve de créativité et d'ingéniosité. Il a construit un double lit en alcôve et par dessous: un lit qui se transforme en banquette , un petit coin cuisine avec évier et une plaque de cuisson.


Après plusieurs mois de travaux, la roulotte était enfin prête.


Michel était heureux dans sa roulotte. Il avait tout ce dont il avait besoin pour vivre et il était fier d'avoir accompli son rêve. Il avait découvert une nouvelle façon de vivre, plus simple et plus proche de la nature, qui lui apportait une grande satisfaction personnelle.








Carine et Michel dans l aménagement de sa roulotte



(La roulotte attire déjà beaucoup d'attention auprès de nos artistes de passage chez nous.) :)



Michel décida depuis de se lancer dans de nouvelles aventures en achetant un camping-car, et nous avons récupéré la roulotte pour en faire votre propre espace de vie.


Nous avons trouvé intéressant de conserver l'esprit de décoration de Michel. Nous avons recherché a "chiner "des objets pour personnaliser et remplir de souvenirs et de trésors cette roulotte et maintenir cet endroit confortable et agréable pour tous en gardant dans un coin de nos tetes qu'elle a été le symbole, le rêve d'un homme pour vivre en harmonie avec la nature .(et paradoxalement , qu'elle continue toujours a accompagner les personnes a changer d'horizon ! :) )



















60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page